Je suis retraité, que puis-je faire maintenant

Je suis retraité, que puis-je faire maintenant

19 mars 2020 3 Par Barbara

Travailler, c’est plus que gagner de l’argent et être financièrement indépendant. L’emploi est également un moyen de nous développer en tant que personnes et en tant que professionnels, ainsi que le moteur qui nous permet de nous lever chaque matin et de donner un sens à notre journée. Par conséquent, lorsque le moment est venu de prendre notre retraite, même si nous avons eu une carrière professionnelle satisfaisante, il est important de trouver une alternative qui nous permette de nous sentir utiles tant sur le plan personnel que par rapport à la société et à la communauté.

Que puis-je faire une fois à la retraite ?

Le passage de la vie active à la retraite peut être compliqué et impliquer une période d’adaptation. Que vous ayez travaillé comme salarié ou comme indépendant, il s’agit d’un réajustement de la routine maintenue pendant de nombreuses années de vie adulte. Cependant, il est important de créer de nouvelles habitudes qui nous permettent d’organiser notre journée et nos tâches. L’activité choisie est peut-être liée à la profession que nous avons exercée jusqu’à présent. Ou peut-être considérons-nous qu’il est temps de consacrer notre temps à un objectif complètement différent ou à une activité qui jusqu’alors n’était qu’un simple passe-temps. Les options sont infinies, bien sûr, mais voici quelques idées :

1.Privilégier les voyages pour retraité

Le paradoxe selon lequel si vous avez de l’argent, vous n’avez pas le temps de voyager ; alors que si vous avez du temps, vous n’avez pas d’argent… disparaissez ! Maintenant que vous avez du temps et de l’argent, il est peut-être temps de visiter ces pays ou ces villes que vous avez toujours voulu voir. Ou pour rendre visite à votre famille et à vos amis qui vivent à l’étranger.

2. Reprendre des études

Il n’est jamais trop tard pour revenir au système éducatif, qui ne doit pas être lié à la promotion de l’emploi et à l’amélioration des programmes d’études. Étudier simplement parce que vous voulez vous former dans un domaine (peut-être très différent de votre profession) est un bon moyen de rester actif. Il vous permet de respecter un horaire, d’accroître vos connaissances, d’interagir avec d’autres personnes, les former pour un emploi et de tester vos compétences.

3. Pour des activités retraité en plus :

Ce point est lié au précédent, mais il n’implique pas de s’inscrire à des études dont la charge académique est élevée ou dont la durée est encore longue. Vous pouvez simplement apprendre à prendre des photos, à peindre, à faire du yoga ou à partager vos opinions dans un club de lecture. Planifier vos journées autour d’activités qui vous plaisent peut être un bon moyen de rester actif.

4. Bénévolat

Passer son temps à aider les autres ou à s’impliquer dans des associations communautaires, animales ou environnementales, par exemple, permet d’investir son temps pour le bien commun. Dans la même veine, le mentorat peut être une autre activité très enrichissante.

Cependant, il y a des personnes qui ne conçoivent pas d’opter pour une vie “contemplative”, mais préfèrent continuer à travailler. Surtout ceux qui ont eu leur propre entreprise (avec les grands efforts que cela implique), quand vient le moment de prendre leur retraite, ils préfèrent continuer à gérer leur entreprise ou du moins la gérer et donner quelques directives générales. Dans d’autres cas, ils peuvent préférer collaborer avec une entreprise ou offrir leurs connaissances de manière altruiste.

L’âge légal de la retraite  est +- de 65 ans selon le pays (mais il passera à 67 ans en 2027), mais la réalité est que la plupart des travailleurs prennent leur retraite plus tôt. Cependant, l’espérance de vie augmente, il est donc important de rester actif et de profiter de nouvelles activités liées à de nouvelles façons d’envisager la vie après la retraite.

Il faut y penser et en parler.

La retraite c’est aussi souvent malheureusement le moment pour nous de penser au jour ou on devra quitter la vie actuelle que nous vivons.  Bien entendu, que cela soit le plus tard possible. Quelles sont dans ce cas les démarches décès que nous devons envisager et est-il possible d’anticiper celles-ci et ne pas nos héritiers.